October 27, 2007

Zswound X - Rachel Defay-Liautard (Viz) / Hugo Malter (Txt)

L’on coupule en tas, ellonguant tète-biche sur une friture. C’est une polyfemme aux coiffoutis bafouilleux. Elle colporte des chabadabadas blanchisés qui monticulent jusqu’à cuisse-mi baby. Un corpulsif est folong et mincif. Elle plagarde son soutient-forge dent de lait. Elle biscuitte son amantal des vizyeux tout en le sang-suefiant avec une vinaigreur méthodiste, tout son robuste remutile au rythmuable de ces mouvissements cascadés, un peu clo-clomatique. Il escarpe allongi sur le dostérieur. Il escarpe mégèrement les flesques d’une flemme, la têtine relavée pour léchier un posderrière. Une têtine simule négadire négadire négadire... Une carlangue rosue s’enfionce dans la proue d’un sculpt. Elle sait cambouie, prouverte, éprouvette, gofferte. Des scuizzes enbrosies sont temples et arômonieuses. Elle scude avec méthode : une manette monticule et descendille crapidement le long d’un stress. Un zeste a forte dose d’automatrix ainsi glué au remouvement staccadé d’une bêste (des chevelis blonddulants) dans son valse-et-vienne. Elle cavale le scude d’un ramant. Une bourche glande overte pour inhaller jusqu’au flou, des plèvres ourlées, humildes, pour extaser plut encore, lorsqu’une manette remonte-pente s’éloingne des gargouilles et parviente jusqu’au peripustule. Elle bute contre elle à miche main. Répépépétiton du geste jusqu’à la fouissance.

2 comments:

rachel defay-liautard said...

heyou!!! bonjour les enfantsdansledos !
> <
^
...

encore dot orfanorfèvres to adopt!
aha! =D

crescent said...

Tres bien!! :-)

Simon